Adobe annonce les nouveautés de la Creative Cloud


Adobe vient d’annoncer d’importantes nouveautés dans quasiment tous les logiciels de la Creative Cloud.

En préambule le célèbre éditeur s’est félicité des excellents résultats de sa formule CC, par abonnement. Ce modèle économique prend désormais le pas sur l’achat de licence de la Creative Suite. Un modèle payant qui booste les résultats économiques de la société.

D’un point de vue pratique, cela permet des mises à jour rapides et régulières pour mieux répondre aux changements technologiques qui bouleversent la façon de travailler. Ces innovations visent également à augmenter l’efficacité du travail collaboratif.
On retrouve ces principes dans ces updates, essentiellement des ajouts de nouvelles fonctionnalités dont voici la liste.

Suite CC

  • Plusieurs versions CC majeures possibles simultanément sur le même poste
  • La mise à jour Digital Publishing Suite est dissociée de la suite.

Indesign CC 10

  • Migration automatique des paramètres prédéfinis
  • Fenêtre accueil des nouveautés
  • Assemblage pdf et idml
  • Mise à l’échelle des effets
  • Recherche arrière
  • Groupes de nuances, export en ase
  • Tableau intuitifs, sélection, copier-coller, glisser-déposer, sauf si fusions de cellules, idéal avec lignes et colonnes
  • QRCodes, import de fichiers Excel CSV (nommer la colonne #qrcode) pour PAO dynamique (l’utilitaire Right QR, permet de tester les QR codes sur le Mac).
  • ePub3 fixed layout et reflow à partir de sources multiples isolées (indd, edge, video, html…)
  • amazon apps, ios, win, android
  • habillage texte dans notes de bas de page
  • animations toujours en Flash…

Illustrator

  • amélioration des outils de dessin avec gestion du lissage, ouvrir/fermer le tracé, aperçu du point suivant, point fermé amélioré
  • coins arrondis avec style d’angle individualisé et mise à l’échelle des angle pdt les transformations
  • aperçu amélioré des caractères cachés (cadratin, espaces…)
  • export svg amélioré pour les textes
  • débogue scripts d’actions
  • analyse des plugins et désactivation du plugin dynamique si bogue
  • zoom continu
  • extension layer export de David Deraedt disponible gratuitement pour AI (voir les extras plus bas)

Muse

(Air, c’est juste bon pour du prototypage)

  • natif en 64 bytes Retina, performances, installeur intégré CC = ancrage officiel dans CC
  • interface PSD anthracite
  • preview natif intégré : mac OS webkit Safari, windows avec moteur de IE
  • texte sémantique html ok : h1, h2…
  • in-browser editiing = petit contribute (indépendant de catalyst qui a été détaché de Muse)
  • catalyst a été détaché de Muse
  • approche du responsive en devenir, annoncée

Photoshop

  • generator est mis à jour : support du svg, sélection du répertoire de destination (images/)
  • signalétique améliorée sur les brosses (état modifié)
  • simplification du nuancier
  • Preview Camera Raw sur un onglet avec Alt+P
  • Choix de lier ou intégrer un médias à l’importation
  • Assemblage possible depuis Photoshop si calques dynamiques liés
  • Navigation dans compositions dynamiques directement depuis un calque actif (idéal pour gestion d’états rollovers)
  • Synchroniser les effets sur plusieurs compositions
  • Nouveaux filtres flou : flou de rotation, flou de tracé (suit un tracé que l’on peut contraindre avec d’autres pour le contenir)
  • Repères commentées avec valeurs des distances entre les blocs (Alt+Cmd) façon Indesign
  • Moteur de recherche des polices par nom
  • Zone de mise au point = sélection à partir de la mise au point pour extraire une zone de flou et amélioration des contours de la sélection.
  • Optimisation de l’interface avec remplacement des libellés textes par des icônes
  • Mise à jour dynamique depuis Lightroom à partir d’un fichier DNG par importer/lier.
  • Amélioration des outils : Pièces, déplacer sur contenu (affinage dynamique numérique).
  • Fluidité avec gestion du hors cadre (boucle dans les trous)
  • Export et import des tables de couleurs 3DL, Cube, CSP, Profil ICC, y compris en 16 bytes
  • Unifier la scène pour l’impression 3D (fusion des calques 3D en 1 objet unique imprimable)
  • Possibilité de gérer des coupes transversales sur l’objet 3D unifié
  • Gestion des échafaudages pour l’impression 3D (socle posé pendant l’impression pour permettre d’imprimer des objets en suspension dans le vide.
  • Maillage optimisé à l’export pour l’impression 3D et réparation des trous avec Raytracing
  • Export DAE, 3DS, OBJ

Dreamweaver

  • Le mode Live de Webkit est désormais éditable, et plus limité à un aperçu, mieux que Edge Code/Chrome.
  • Element codeview = fonction « inspecter l’élément » intégré.

Edge Animate

  • Vidéo, mêmes comportements que le son
  • Gestion de lecture des Spritesheets
  • Copier-coller depuis Illustrator vers SVG

Flash Pro

  • Export WebGL (avec toolJS) supporté par iOS8 !
  • Export SVG
  • Editeur graphique de mouvement
  • Epaisseur de traits animables
  • Niveau d’annulation code

Premiere Pro

  • Master clips : styles applicables par lot
  • Texte After Effects éditable depuis Premiere Pro
  • Compatible Typekit
  • Gestion des masques sur les effets, à partir de formes primitives
  • Tracking automatique du masque
  • Plan modifié avec masques et tracking modifiables dans AE par dynamicLink
  • DirectLink avec SpeedGrade

After Effects

  • Compatible Typekit
  • Presset Keylight (= « keylight » + « keycleaner » + « avanced style supressor » qui gère la contamination)
  • SDK HTML5 pour AE
  • Annonce de mises à jour supplémentaires en septembre à IBC

SpeedGrade

  • Import de projets Premiere Pro
  • Nouveaux looks colorimétriques prédéfinis
  • MasterClip = application dynamique d’un look à une séquence entière

+ Pas de commentaire

Ajoutez votre commentaire