Autodesk Maya 2013, les dernières nouveautés !


Au sein de la communauté de l’animation 3D, ce n’est plus la peine de présenter le fameux logiciel Maya. Mais pour les non-initiés, nous nous attarderons quand même à remettre le logiciel dans son contexte.

Maya, c’est la référence en terme de réalisation 3D, d’animation, et création d’effets visuels. ce logiciel est souvent utilisé pour la réalisation de modèles 3D dans le jeu vidéo et le cinéma d’animation, et reste jusqu’à aujourd’hui inégalé dans ce domaine.

Autodesk® Maya® est souvent utilisé dans le milieu professionnel, mais aussi par des étudiants en apprentissage, dans les écoles de cinéma d’animation et de jeu vidéo. Il reste cependant accessible à n’importe qui souhaitant créer ses propres modèles et effets visuels, pour peu qu’on s’implique un peu.

Cette année, ce n’est pas à la GDC ou au SIGGRAPH, mais bien à l’Autodesk Media Summit 2012, que Autodesk décide de présenter et de sortir ses logiciels. La version 2013 de Maya a fait son apparition durant l’évènement. On peut donc déjà avoir un aperçu du nouveau contenu qui nous est proposé, et des différentes mises à jour.
Cette version 2013 met l’accent sur la simulation et l’animation, notamment de personnages grâce à de nouveaux outils mis à disposition.

– Tout d’abord, le look de l’IU (Interface Utilisateur) à été revue. Désormais basée sur la technologie Qt de Nokia, elle est plus ergonomique et plus facile à personnaliser.

– Le pipeline de l’ancienne version a été entièrement remanié, et permet désormais d’avoir de meilleures performances dans le Viewport avec des scènes plus complexes.

– Grâce au nouveau séquenceur de caméra, l’édition multicaméra est beaucoup plus efficace, et ce afin de faciliter la prévisualisation sur la table de montage de Maya.

– Une nouvelle fonction de Vector Paint dans Maya Composite permet d’animer les coups de pinceaux, en changer la couleur, les publier, les cloner et les faire suivre dans le temps, pour mettre vos idées plus facilement en image.

– Autodesk nous offre une nouvelle option de dual quaternion pour le smooth skinning, des améliorations de l’outil Paint Skin Weights, les propriétés de déformation par miroir et le mode d’atténuation des surfaces du modificateur Wrap, un skinning par liaison volumétrique interactive, qui facilitent la création de personnages plus vrais que nature !

– On a une mise à jour du système nodale, qui était assez peu ergonomique et peu pratique d’utilisation, et on se retrouvait rapidement avec un écran rempli. La version 2013 ressemble un peu plus au système nodal de 3DSmax.

– Et pour couronner le tout, les utilisateurs Mac OS X 64b vont être ravis d’apprendre que Maya 2013 est optimisé pour l’utilisation sur leur système d’exploitation, leur donnant accès à plus de mémoire pour un rendu et des simulations plus complexes.

Pour finir, ce logiciel est la pointe de la technologie dans la réalisation 3D. Malheureusement, on notera l’absence de compatibilité entre les versions des logiciels, en effet, Autodesk Maya 2013 n’est compatibles qu’avec les logiciels de l’édition 2013 (par exemple, Mudbox 2013), il vous faudra donc posséder la dernière édition des logiciels Autodesk que vous utilisez, et bien faire attention à mettre à jours vos logiciels, et à ne pas garder une ancienne version. Il vous faudra aussi un second écran si vous souhaitez travailler dans des conditions confortables, et ainsi donc posséder une carte graphique permettant le dualscreen sur votre machine.

+ Pas de commentaire

Ajoutez votre commentaire