Effets de particules dans 3DS MAX 2013 : Créer de l’eau, du feu, de la fumée et autre élément.


Alain Maindron

Alain Maindron

Dans cette nouvelle formation 3ds Max au système ParticleFlow de 3dsmax, Alain Maindron vous explique comment créer de l’eau, du feu, de la fumée, des effets naturels ou magiques, sans avoir besoin de plugins spéciaux et surtout en réduisant le temps de travail et de rendu. Interview.

A qui s’adresse ce tuto 3ds Max ?
Alain Maindron : Cette formation s’adressent aux débutants (on explique tout des déflecteurs, des forces, des particules depuis le début) tout comme à ceux qui connaissent déjà Pflow et veulent le maitriser parfaitement afin de pouvoir l’utiliser efficacement en production.

Pourquoi ne pas utiliser des plugins pour faire de l’eau, ou de la fumée, ou autre ?

formation particule flow

formation particule flow

Simplement parce qu’ils sont complexes à apprendre, lourds à utiliser, et qu’ils coûtent cher. Dans un monde où on vous demandera toujours de finir le projet au plus vite, et sans vous offrir un budget pour appuyer ces ambitions, aurez-vous 10h à régler des vagues ? A régler une voiture en feu ? Vous le ferez la première fois, comme une épreuve de passage, un ‘challenge’, mais pas la deuxième, car vous saurez le prix à en payer.  La question est de savoir que faire dans max et que faire en post-production (after effects dans notre cas). Car il est inutile de créer tout les effets (motion blur, glow, etc…) sur max quand cela peut être fait plus rapidement sur after effects. Et nos particules se prêtent particulièrement bien à la manipulation en post production. On peut ainsi maitriser complètement leur comportement (max) et leur aspect (after effects).

Même pour un projet personnel, une œuvre de cœur, il faut garder un œil sur le compteur de fatigue. Une journée fait 24h. Réduire de moitié le temps de réglage de vos effets vous permettra d’en mettre plus et mieux. Voilà le résultat des courses.

Sans plugins ? les puristes vont crier à l’infamie ?
Non. Les pros utilisent toutes les combines qu’ils peuvent pour parvenir à leur fins. Ceux qui se plaindront sont ceux qui ont utilisé les plugins en test pour faire une vaguelette mais non pas été confronté à la production où l’on demande 27 changements sur cette vague avant qu’on vous demande de finalement changer l’eau en feu.

Alors, quel est le secret ?
Comment transforme-t-on des particules en feu ou en eau dans after effects ? Le secret est simple et je le partage avec vous dans ce tuto After Effects : Les particules doivent avoir un mouvement crédible, et ensuite, il faut lier ces particules entre elles pour perdre leur état séparé.  Il faut lier tout ces points, ces formes géométriques. Mais leur animation doit être correcte. Et c’est justement là que se révèle l’efficacité d’une méthode simple : car avec un nombre limité de particules, vous pourrez les animer en temps réels, donc ajuster leur animations au mieux, puis vous les exporterez rapidement pour la poste prod, et là vous appliquerez les quelques effets de base d’after effects qui lient tout cela ensemble. On peut alors combiner et manipuler les effets obtenus rapidement et avec une complexité croissante jusqu’à satisfaction. On maitrise, quoi.

Et le meilleur dans l’affaire, c’est que l’on n’est pas tenu à ne faire que du réalisme. Ce genre de manipulation permet de s’adapter à toute sorte de style graphique car justement ce n’est pas le plugin qui détermine le style mais vous. Vous pouvez ainsi maitriser ce que font vos particules et à quoi elles ressemblent, sans crise de nerfs… enfin, pas plus qu’il n’est nécessaire. Car bien sur, nous parlons de particules, n’est ce pas ?

Il est 1 commentaire

Ajoutez votre commentaire

+ Laissez un commentaire