Interview Ghislain Thomasset, Monteur, truquiste et formateur AVID


Bonjour Ghislain, pouvez-vous vous présenter ?

Bonjour, je suis monteur truquiste, formateur sur Media Composer et je suis consultant Workflow. Formation Universitaire, 6 ans de chargé de cours en fac, 7 ans de direction technique, bref 21 ans d’expérience professionnelle en télévision, que ce soit sur des systèmes online ou offline, en émissions, documentaires ou fictions.

J’ai découvert le Media Composer en 1990 et je ne l’ai pas lâché des yeux depuis.

Avid Media Composer est la référence en matière de montage professionnel. En quoi est-il différents des autres logiciels du marché, On pense notamment à Final Cut, Premiere Pro, Edius ?

Tout d’abord, sans vouloir être offensant, je pense que chaque logiciel à les défauts et les avantages de ses origines.
Media composer a, dés son origine, été créé pour et par le milieu professionnel, il conserve donc une grande rigueur et répond à la majorité des situations de montages possibles, que l’on soit en production de courte durée ou sur un long métrage.
De plus, il est aussi à l’aise en standalone, sur un poste isolé, que dans une grosse infrastructure réseau en partage de média et de projets et nous permet de passer aisément un utilisateur ou un projet de l’un a l’autre.
Les fonctionnalités type AMA, qui ont été étendues, permettent de travailler sans temps d’import, ce qui l’ouvre à un très grand nombre de type d’élément encapsulé, tout en lui gardant le fonctionnement en séparation d’essence permettant d’utiliser de façon optimale la puissance de la station sur laquel il est installé, que ce soit un Mac ou un PC..

Avid est-il accessible au grand public ou est-ce vraiment un logiciel réservé aux professionnels ?

Les dernières améliorations qui lui ont été apportées avec la version 5 permettent à un plus large public de l’utiliser mais ne perdons pas de vue que c’est un logiciel professionnel qui demandera un certain apprentissage.

La formation à Avid Media Composer qui sera bientôt disponible chez Elephorm sera t’elle accessible à tous ou plutôt réservée à des utilisateurs connaissant déjà un logiciel de montage ?

L’avantage du débutant sera de partir totalement vierge pour l’apprentissage alors qu’un habitué d’autre système de montage aura tendance à rechercher des équivalents à ce qu’il connaît. Par contre quelques bases d’audiovisuel seront un atout pour vite progresser.

Des conseils à donner à nos utilisateurs pour bien débuter dans le montage ?

Prendre son temps, s’entrainer et ne pas chercher à tout faire d’un coup. Tout apprentissage demande une phase d’assimilation qu’il ne faut pas ignorer. Dans tous les cas de figure, il faut se faire confiance et avancer à son propre rythme.

En espérant vous avoir servi, Bonne formation à tous.

Merci Ghislain Thomasset !

Ils sont 2 commentaires

Ajoutez votre commentaire

+ Laissez un commentaire