Interview Laurent Brixius, Sketchup 8, techniques avancées.


apprendre sketchup elephorm

Bonjour Laurent, pouvez-vous vous présenter ?

Bonjour, je m’appelle Laurent Brixius et je suis infographiste 3D depuis 1996. J’exerce mes activités professionnelles en Belgique mais aussi en France et dans d’autres pays européens grâce à Internet.

Je suis l’auteur et le directeur d’ouvrage de « Créer avec SketchUp », le premier livre collectif en français sur SketchUp. Il vient d’être traduit en anglais.

J’anime des formations SketchUp spécialisées en entreprise ainsi que des formations collectives dans plusieurs organismes de formation.

Et je remercie Elephorm pour l’opportunité de diffuser plus largement mes connaissances sur SketchUp grâce à la formation Apprendre Google SketchUp – Formation aux fondamentaux qui s’adresse à ceux qui débutent sur SketchUp et à ceux qui ont appris « sur le tas » à partir d’informations parcellaires trouvées sur le web. En attendant la suite…

 

Quel est votre cursus ?

Architecte diplômé en 1996, mon mémoire sur l’application de l’image de synthèse appliquée à l’architecture m’a tout naturellement ouvert les portes d’Images Dimensions, une société spécialisée dans le service CAO et l’image de synthèse pour les ateliers d’architecture.

Cette société, pionnière dans le domaine, n’avait cependant plus d’ambition de développement. C’est pourquoi j’ai créé l’agence ARCH’image (www.arch-image.com), spécialisée dans la réalisation d’images de synthèse, avec deux amis architectes. Travaillant tout d’abord en tant que sous-traitant pour Images Dimensions, ARCH’image a repris ses activités en 2002.

Au moment où j’ai commencé à utiliser SketchUp, il n’existait pas encore de formations sur le sujet. Je me suis donc formé en autodidacte à partir de mes expériences professionnelles, des informations glanées sur Internet, notamment dans les forums de discussion anglophones, et des premiers livres en anglais sur le sujet.

Afin de promouvoir mon agence, j’ai lancé un blog sur l’infographie 3D et la CAO en 2006. Rapidement séduit par les possibilités de SketchUp, j’ai tout naturellement publié de nombreux articles sur le sujet. Ce sont ces articles qui ont convaincu l’éditeur du livre, Pearson Education France, de me confier la direction du livre Créer avec SketchUp. De fil en aiguille, j’ai donné des formations en entreprise puis des formations collectives interentreprises sur SketchUp.

 

Quels sont vos outils pour réaliser une image ?

Mes outils sont relativement peu nombreux :
SketchUp, auquel j’ai adjoint cependant une série de plugins, 3D Studio Max, Photoshop.

Je modélise presque tout le modèle 3D dans SketchUp, sauf lorsque 3D Studio Max dispose d’outils plus efficaces comme la subdivision polygonale par exemple.

Pour l’application de matériaux, je me contente d’appliquer des matières SU colorées qui me permettent de dissocier facilement les différents matériaux dans 3D Studio Max. Des matières plus complexes et beaucoup plus réalistes viennent remplacer ces matières basiques dans 3DS Max.

L’éclairage est configuré dans 3D Studio Max mais celui-ci permet de récupérer le soleil et les coordonnées de géopositionnement de SketchUp pour les convertir automatiquement en Daylight.

Après calcul des images, je retouche souvent celles-ci dans Photoshop pour corriger la colorimétrie, ajouter des éléments d’ambiance, des effets et finaliser l’intégration dans un fond photographique si nécessaire.

 

Vous aller nous proposer très bientôt une nouvelle formation à SketchUp. On imagine ce logiciel comme quelque chose de très simple et très grand public. Est-il possible de l’utiliser de manière professionnelle sans que ça ne soit ridicule ?

Comme souvent, c’est votre maîtrise de l’outil plutôt que l’outil lui-même qui détermine si vos réalisations sont de qualité ou non. Lorsque votre client peut voir son projet évoluer en temps réel, qu’il visualise le modèle de manière claire sous toutes ses facettes, vous êtes tout sauf ridicule !

Si beaucoup d’utilisateurs l’emploient pour réaliser des projets simples, Google SketchUp est tout à fait capable de produire des projets complexes. Une bonne maîtrise des composants constitue dans ce cas un atout essentiel.

Après avoir été longtemps frileux (ou trop fiers pour utiliser un logiciel accessible à tous), de nombreux ateliers d’architecture intègrent à présent SketchUp dans leur processus de travail, en complément d’un logiciel de CAO traditionnel.

Pour la réalisation d’images réalistes, SketchUp est clairement insuffisant. Il existe cependant de très nombreuses solutions de rendu tout à fait adaptée à SketchUp et à des prix raisonnables. Certaines solutions sont mêmes directement intégrées à SketchUp sous forme de plugins, ce qui facilite encore leur utilisation et évite les pertes de temps ou d’informations lors des échanges de données.

 

Quel sera le contenu de cette formation?

Cette formation s’inscrit dans la continuité de la formation aux fondamentaux. J’y aborde donc des méthodes de modélisation plus avancées ainsi que de nombreux outils disponibles dans la version Pro de SketchUp.

C’est notamment le cas de Style Builder ou du logiciel LayOut, un logiciel de mise en page fourni avec SketchUp Pro et qui dispose d’une interaction exceptionnelle avec celui-ci.

J’aurais pu me contenter de présenter les outils de SketchUp mais, pour coller avec la réalité de l’utilisation avancée de SketchUp, je présente également de nombreux plugins qui décuplent les possibilités du logiciel. Pourquoi perdre votre temps à batailler avec les outils de SketchUp quand un plugin peut réaliser l’opération en quelques secondes ?

Voici le programme général de la formation:

Les modélisations avancées –

à partir de plans CAO, à partir de photos, modélisations complexes, outils bac à sable

Localisez précisément votre modèle dans le monde

En faire plus avec les matières et les textures

Que faire quand ça « coince » (les causes de problèmes les plus fréquents)

Organisez un modèle complexe (utilisez efficacement les composants ainsi que les boites de dialogue Structure, Calques et Scènes)

Les pratiques qui alourdissent votre modèle et/ou votre affichageProtégez votre travail : bonnes pratiques

Présentez votre projet avec SketchUpPrésentez votre projet avec LayOut

Exportez votre modèle vers un logiciel de CAOAu-delà de SketchUp : vers des images réalistes

Utilisez et créez des composants dynamiques – avec la création d’un claustra paramétrable

Questions fréquentes sur SketchUp

Bref, de quoi gagner encore plus de temps grâce à SketchUp.

 

Merci Laurent Brixius !

Il est 1 commentaire

Ajoutez votre commentaire
  1. 1
    Lauferon

    De plus en plus d’utilisation de sketchup dans le domaine de l’architecture.
    D’autres secteurs de la construction comme la charpente bois et la menuiserie peuvent s’approprier ce logiciel pour la conception et le débit, avec des « résultats bluffants ». Pas grand chose à envier aux logiciels pro, certes efficaces, mais très couteux.

+ Laissez un commentaire