BIM: La portée de la réglementation en 2017

BIM: La portée de la réglementation en 2017


Le contexte

Le BIM, Building Information Modeling ou Modélisation des Informations (ou données) du Bâtiment, a été appuyé en 2015 par le Parlement Européen. En effet, ce dernier incitait clairement les gouvernements de l’UE à utiliser le BIM sur les Marchés Publics de la construction. La France qui encourage le passage au BIM depuis 2014, a décidé de le rendre obligatoire en 2017 sur les marchés Publics de la construction. Cette disposition accélère fortement la mise en place du BIM dans tous les corps de métier touchant de près ou de loin au monde du bâtiment. Ainsi tous les acteurs doivent se mettre à la page grâce à des formations afin de bénéficier de tous les avantages du BIM. En effet, le BIM permet d’entrer dans une maquette numérique toutes les données techniques d’un projet de construction. La transparence des données auprès des acteurs du projet permet de clarifier la planification et la coactivité des intervenants, de mieux anticiper les risques d’erreurs, et ainsi de diminuer les coûts. Le projet devient alors plus collaboratif et dynamique avec pour objectif d’améliorer la qualité et la productivité du projet.

La formation, l’enjeu principal du BIM

La mise en place du BIM sur le marché de la construction ne peut structurellement pas se réaliser du jour au lendemain. Le processus est long, notamment car il semble nécessaire d’éduquer le marché au concept dans un premier temps, pour ensuite le former opérationnellement.

Il convient tout d’abord de bien définir la méthode de mise en place du BIM. Il s’agit en effet de collecter les données du bâtiment afin de créer une construction numérique avant de la bâtir en dur. Pour ce faire, le métier de BIM manager est apparu afin de centraliser et coordonner la création du dossier BIM. Le déploiement de récupérations des données suit le process traditionnel:

  1. Architectes
  2. Bureau d’études
  3. Fabricant
  4. Exploitant
  5. Recycleur

Ainsi, les données sont alimentées tout au long de la vie du bâtiment: de sa conception à sa destruction.

L’implémentation de ce process s’appuie sur des outils intégrés. L’ensemble des acteurs de la filière étant amené à côtoyer la méthode BIM, il semble primordial de former les professionnels notamment dans l’ingénierie qui, à en croire Le Moniteur, représenteraient 80 000 salariés d’ici 2020. La formation vidéo en ligne sur ArchiCad et les tutoriels Revit s’inscrivent dans l’alignement de cette dynamique de transition digitale.

Les marchés que le BIM va ouvrir

La normalisation du BIM en France va permettre de développer le marché d’applications logicielles comme Revit ou ArchiCad, mais aussi comme FinalCad par exemple qui s’inscrit dans la continuité du BIM.

Par ailleurs, le BIM est implanté dans d’autres pays depuis plus longtemps, comme au Royaume Uni ou aux Etats Unis, ce qui laisse entrevoir la possibilité de pénétrer ce marché, même si ces derniers jouent de protectionnisme comme les USA avec le Buy American Act et le Small Business Act.

Enfin, d’autres business semblent apparaître comme le placement de produits dans les maquettes. Ainsi des sociétés se spécialisent dans la conception numérique de produits industriels avec des données intégrées (prix, dimension, poids, composition, résistance etc…). Ces produits sont ainsi stockées numériquement sous forme de catalogue. Par exemple, un architecte va créer une maquette numérique en piochant dans une bibliothèque d’objets BIM une chaise du fabricant X.

Avec le BIM, le marché de la construction et du bâtiment est donc à l’aube de grands changements dans sa méthodologie de travail et de collaboration.

Approfondissez vos connaissances en BIM avec nos formations en ligne !

Ils sont 2 commentaires

Ajoutez votre commentaire
  1. 1
    Nagy

    Bonjour
    L’article est inexacte sur deux points
    1/ il n’y a pas d’obligation BIM réglementaire ou législative en France prévue pour 2017, seulement des actions d’incitation et d’accompagnement.
    2/ ce n’est pas le moniteur la source de 80 000 salariés de l’ingénierie à former mais une étude de l’Opiiec commandée par le Fafiec.

  2. 2
    Juliette

    Bonjour,
    Merci pour ces infos.
    1/ Selon cette source , la loi a bien été publiée au Journal Officiel et entrera en vigueur le 1er Avril 2017. Si vous avez d’autres sources contredisant cette hypothèse, n’hésitez pas à nous le faire savoir.
    2/ Le Moniteur est notre source d’information dans ce cas précis, mais en effet, l’article se base sur une étude de l’Opiiec.

+ Laissez un commentaire