interview de Ludovic Iochem – Digital Matte Painter -Tutoriel Elephorm


*

Ludovic Iochem - Digital Matte Painter - Tutoriel Matte Painting Elephorm


Interview de Ludovic Iochem, artiste digital matte painter

Bonjour Ludovic,

Vous êtes un artiste en Matte Painting reconnu internationalement en intervenant sur de nombreux long métrages. Pourriez-vous nous résumer votre parcours professionnel et les films les plus représentatifs dans lesquels vous avez collaboré ?

Bonjour,

J’ai commencé le matte painting voilà maintenant 7 ans. J’utilisais déjà Photoshop depuis quelques temps, pour m’amuser à truquer des images dans le but de réaliser des montages photos sympas pour les copains, et je connaissais également le matte painting traditionnel, qui est une discipline qui me fascine depuis les premières émissions sur les effets spéciaux que j’ai pu voir quand j’étais enfant.

Un jour j’ai décidé de m’y mettre sérieusement, et j’ai commencé à travailler tout seul sur des exercices, et des retouches de décors. Au bout de quelques mois, une quinzaine d’images sous le bras, je suis allé frapper à la porte de la société Mikros Image, à Levallois Peret, et j’ai été pris en stage. C’est là-bas que j’ai fait mes armes et mes premiers longs métrages.
Deux ans plus tard, afin d’élargir un peu mes compétences et pour avoir l’occasion de travailler sur des projets plus internationaux, je suis parti en Angleterre, rejoindre la société Double Negative.

Tout au long de ces années, j’ai eu la chance de participer à des projets vraiment intéressants. Ceux qui m’ont le plus marqués sont sans doute « La Vengeance dans la peau » parce que j’adore cette saga, et parce qu’en terme de matte painting, le travail devait être absolument invisible. J’ai beaucoup aimé travailler sur Hellboy2, pour la création de la Golden Army Chamber, the Tree of Life de Terence Malick, ou Doomsday car nous avions beaucoup de liberté.


Pourriez-vous définir le métier de matte painter et comment s’articule t’il dans une chaine de production d’un long métrage ?

Le matte painter est chargé de créer des décors a partir de photos, de géométrie 3D, ou par le dessin sur ordinateur. Il intervient relativement tôt dans la chaîne de production. Des que nous avons les images tournées, nous pouvons commencer à travailler sur les matte painting. Cela change si dans ces décors nous avons des mouvements de caméra, ou si nous devons y incorporer des éléments en 3D complexes qui nécessitent du temps pour être modélisés et texturés.

Dans ce cas, il faudra patienter pour que le tracking de la caméra, le modeling et le layout soient fait. Une fois une base de décors posée, le mattepainter commencera son travail pour transformer ce rendu de base en un rendu réaliste.


Vous préparez chez Elephorm un tutoriel sur le matte painting prévu pour Mars 2011, quelle a été votre approche et qui vous adressez-vous ?

Dans ce tutoriel sur le matte painting, j’ai décidé d’aborder les notions fondamentales du mattepainting. On voit beaucoup de jeunes matte painter, ou d’étudiants commencer par un travail très lourd, avant de maîtriser les techniques de base.

Comme souvent, dans ce genre de discipline, il ne faut pas chercher à aller trop vite. C’est pourquoi je me suis intéressé ici au nettoyage d’image, et au travail sur la lumière. En abordant le camera mapping, je montre comment aller plus loin, et comment dépasser la simple image fixe.

Qu’attendez-vous comme évolution dans votre métier de Matte Painter ? Qu’est ce qui peux changer dans l’avenir à votre sens ?

Je travaille de plus en plus en amont des projets, je fais ce que l’on appelle du concept design. Cela consiste à proposer au réalisateur des dessins préparatoires, des maquettes, pour pouvoir discuter de son projet, et mettre tout le monde d’accord sur le look du film ou de certaines séquences avant de commencer le tournage. C’est très créatif et très intéressant. J’espère donc continuer à aller de plus en plus dans cette direction.

Ce qui a changé ces dernières années à mon sens, c’est la nécessité que l’on a à être de plus en plus technique. Les mouvements de caméras sont de plus en plus complexes, toujours en mouvement, et l’arrivée de la stéréo a bouleversé notre façon de travailler. Il est de plus en plus rare qu’on se limite à un matte painting purement 2D. Le plus souvent maintenant, il faudra reprojeter ce matte painting, soit pour animer une caméra dans le décor, soit pour créer la profondeur de la 3D.


Pour en savoir plus sur vous, avez-vous un site Web, un blog, une page facebook ou toute autre source d’information dédiée ?

Vous pouvez me suivre sur Twitter ou je partage beaucoup d’infos relatives aux effets visuels : http://twitter.com/liochem

Ou sur mon site web.

http://ludoviciochem.com

Actuellement Ludovic iochem occuppe le poste de

Lead DMP/Environment Artist « Judge Dredd »

Les films dans lesquels Ludovic Iochem a collaboré :

– « Judge Dredd » – Pete Travis
– « Priest » – Scott Charles Stewart
– « Rango » – Gore Verbinsky
– « Resident Evil 4 » – Paul Anderson
– « The Tree of Life » – Terrence Malick
– « Banlieue 13 Ultimatum » – Patrick Alessandrin
– « Mic-Macs à Tirelarigot » – Jean Pierre Jeunet
– « Le dernier pour la route » – Philippe Godeau
– « Quantum of Solace, Bond 22 » – Mark Forster
– « Prince of Persia the Sands of Time » – Mike Newell
– « L’Armee du crime » – Robert Guediguian
– « Safari » – Olivier Barroux
– « I’m alive » VideoGame Trailer, Ubisoft
– « La très très grande entreprise » – Pierre Jolivet
– « Hellboy 2  » – Guillermo del Toro
– « Franklyn » – Gerald MacMorrow
– « Doomsday » – Neil Marshall
– « Bourne Ultimatum » – Paul Greengrass
– « 10000 BC » – Roland Emmerich
– « Love in the time of cholera » – Mike Newell
– « Stardust » – Matthew Vaughn
– « Sweeney Todd » – Tim Burton
– « Moliere » – Laurent Tirard
– « Jacquou le Croquant » – Laurent Boutonnat
– « Hors de prix » – Pierre Salvadori
– « Voyage en Arménie » – Robert Guediguian
– « La raison du plus faible » – Lucas Belvaux
– « Enfermé Dehors » – Albert Dupontel

Sociétés Audio-visuelles dans lesquelles Ludivic Iochem a travaillé :

– Prime Focus Film London
– Double Negative
– RodeoFx
– Moving Picture Company
– MattePaintingUK
– Duran-Duboi
– Mikros Image
– MacGuff Line
– Buf Company

+ Pas de commentaire

Ajoutez votre commentaire