Tuto Cinema 4D R13, l’interview qui vous dit tout !



Stephane AnquetilIl y a bien longtemps, dans une galaxie très lointaine… C4D R13 vient bouleverser les habitudes de productions 3D de nombreux professionnels. Sous ce nom de code, la nouvelle version d’un logiciel très puissant longtemps.  Et c’est donc un peu l’événement de la fin d’année chez Elephorm : le lancement de la nouvelle collection Cinema 4D R13. Revue de logiciel avec Stéphane Anquetil de 3d Weave votre expert Cinema 4D et Elephormateur à travers une petite interview. 
Elephorm : Que penser de cette version R13 ?


Stéphane Anquetil : C’est une version majeure. Une sorte de maturité. Avec la R13, Maxon quitte le rôle de challenger, de logiciel de 3D « qui monte » pour s’installer dans le top 5. C’est la consécration d’années de développement PC et Mac dans le souci de la stabilité, de l’ergonomie, d’un apprentissage « facile » et de l’ajout constant de fonctionnalités. Dans les nouveautés de Cinema 4D R13, il y a beaucoup de petits aménagements ergonomiques, de fonctionnalités rajoutées. Bien sûr, le « nouveau » moteur de rendu physique accapare l’attention des graphistes, mais en fait, il y a eu un travail de fond depuis la R12 qui porte ses fruits.

Cette version est-elle l’occasion de passer sur Cinema4D ?

Oui, clairement. A moins d’être satisfait de son logiciel de 3D actuel parce qu’apprendre un nouveau logiciel est long et difficile, même avec des tutos Elephorm ! Mais pour tout ceux qui désirent depuis longtemps « reprendre la 3D » ou passer à la 3D, c’est maintenant ou jamais je dirais !

Pour les Padawan qui rêvent un jour d’égaler Maître Anquetil. Est-ce que Cinéma 4D est un bon logiciel 3D pour commencer ?

Attention, le vrai gourou « Yoda » vert chez 3DWeave, c’est Gaétan Langlois, qui vit retiré dans une planète isolée et que plus personne n’a vu réellement depuis 2 ans. Sans rire, oui c’est un bon produit pour commencer, il suffit de suivre le premier tuto Cinema 4D sur ce volume 1, et voir ce que qu’on arrive à faire en suivant mes leçons. De plus Cinema4D a toujours été renommé pour son ergonomie légendaire et la R13 a effacé les quelques lourdeurs qui commençait à apparaître depuis la 11.5. Il reste encore les  « triangles maudits » (ces flèches toutes petites qui cachent des fonctions hyper-importantes) mais globalement, c’est un produit très abordable pour les débutants, surtout par rapport aux concurrents de la catégorie. Et surtout il ne faut pas oublier que Cinema4D s’intègre bien avec Photoshop.

Comment s’organise ce premier volume de 8 heures de formation ?

Je suis partie d’une idée simple de jouets en bois, et comme d’habitude je n’ai pas pu m’empêcher de digresser. Il y a trois façons de faire des tutos  : Soit vous expliquez une fonction, de manière théorique, et alors ça manque d’exemples concrets et c’est très vite barbant, surtout sans une vision globale du logiciel. Ou alors, vous préparez tout soigneusement et vous faites un tuto « show à l’américaine » où tout va bien du premier coup, ce qui n’a aucun lien avec la réalité de la production 3D !

Et la troisième solution ?

Vous emmenez l’apprenant d’un point A à un point B par un voyage initiatique parmi les fonctions pour arriver à un résultat, parfois surprenant. C’est ce que je fais parce que c’est vivant ! On modélise quelques primitives, puis on complexifie, on obtient des figures de jeu de construction qu’on texture en bois. Enfin, on fait un éclairage basique, un rendu IG assez sympa et on commence à jouer avec la simulation physique pour tout écrouler. On en profite pour aborder rapidement des notions, rencontrer des erreurs courantes, mais au moins on arrive à un résultat probant en moins de 3h. Et surtout celui qui suit le tuto a vraiment appris. Après il y a une leçon sur un domaine hyper important du mapping de texture, c’est-à-dire le mapping précis et contrôlé d’images, de calques PSD et même de vectoriel (.ai ou tracés du logiciel). Là encore, ce sont des exemples réels, brut d’internet, qui servent de support. Ensuite il y a un exercice qui reprend la modélisation, avec un train en bois qui roule vraiment, et qui permet de voir d’autres outils et de continuer l’animation physique. Ensuite on continue avec des tutos sur des fonctions comme Hair ou Clothilde mais sous un angle pratique, utile. Très peu de gens ont besoin de faire des cheveux réalistes ou des vêtements dynamiques, qui sont de toute façon très compliqués, mais un gazon/tapis et un drapeau animé dans le vent, c’est toujours utile. Là encore, cela permet d’aborder simplement des modules complexes pour donner envie d’aller plus loin.

On n’en peut plus d’attendre ! Quel sera le contenu du volume 2, Cinema 4D contre-attaque ?

Hé bien, le deuxième est déjà à moitié enregistré, on y fera de l’animation de logo par image-clefs ce coup-ci, on verra comment insérer de la 3D dans une photo (compositing), quelques effets lumineux cinématographiques, plein d’outils de modélisation et à partir des formes ainsi crées, on verra la transparence et les reflets en détail pour créer du verre dans un environnement réaliste. Ça permet d’aborder le HDRI dans Cinema 4D, et pleins d’autres trucs et astuces… mais chut !!! Un espion de l’Empire.

A quand un opus 3, Cinéma 4D le retour du Jedi ?

En cours d’année 2012, je ferai sans doute un tour de ce qu’on n’a jamais vu dans notre formation Cinema4D. Mon souci reste toujours de montrer un résultat réel, sans cacher les difficultés mais en expliquant, encore et encore…

Quel est le secret d’un bon Elephormateur ?

Un bon café expresso, un stock de blagues, et un micro de qualité. En fait, vos clients bénéficient de toute l’expérience de 3DWeave en formation Cinema 4D présentielle. Donc, on sait où les débutants ont du mal, on connaît les caps à passer, on sait où sont les difficultés. Ensuite, il faut être assez fou pour parler tout seul devant son ordinateur, mais ça je l’ai toujours fait ! 😉

Ils sont 2 commentaires

Ajoutez votre commentaire
  1. 1
    Desmarets

    La nouvelle version de C4D (la R13) a connu de gros changements, notamment pour l’animation de personnage, est-c qu’il est prévu une formation du même types que celle-ci : Formation Cinema 4D pour la partie rigging, skinning, animation,mais avec la version R13 ?

  2. 2
    michael iochem

    Bonjour,
    évidemment cette nouvelle évolution est vraiment complète, le premier volume (en 8 heures !) de votre formation Cinema 4D R13 vise à vous apporter les bases de ce logiciel puissant.
    Avec le volume 2 vous serez armés pour maîtriser les principales fonctionnalités de la R13, au cours de l’année 2012, de nouveaux ateliers pratiques viendront compléter cette collection.
    Nous prenons en compte vos remarques pour ces prochaines formations.

    Cordialement

+ Laissez un commentaire